Prochaine rencontre du séminaire utopsy le lundi 28 fevrier 2011

Publié le par UTOPSY

Cher utopsystes,

 

Nous recevrons le 28 fevrier à 20H30 au 27 rue des Bluets :

 

François Gonon, neurobiologiste et directeur de recherche au CNRS à Bordeaux

 

sur le thème "Les dérives du discours du neurosciences et sés conséquences sociales : l'exemple de l'hyperactivité TDAH"

 

Il sera discuté par Samuel Lézé, chercheur à l'Institut de Recherche Interisciplinaire sur les enjeux Sociaux, et chercheur en sciences sociales au CNRS

 

   François Gonon développera la manière dont le discours des neurosciences est abusivement mis en avant pour affirmer une origine neurobiologique des troubles psychiques sur la base d'évidences scientifiques en réalité faibles.
  Il travaille en tant que neurochimiste depuis 34 ans sur un neurotransmetteur: la dopamine et a donc travaillé sur les psychostimulants comme l'amphétamine ou la ritaline qui sont les médicaments prescrits aux enfant hyperactifs. Concernant l'hyperactivité, le dogme est que ce trouble résulte d'un déficit de dopamine que vient corriger le médicament psychostimulant. François Gonon a écrit en 2009 un article de synthèse, publié dans une grande revue nord américaine Trends in Neuroscience où il montre, après un examen attentif de la littérature scientifique, que ce dogme n'est pas fondé.
  Actuellement, il travaille avec des sociologues et des chercheurs en sciences de la communication pour comprendre comment est généré l'écart entre les observations scientifiques sur les troubles mentaux et les conclusions abusives présentées au grand public.

 

Alexandra de Séguin, pour Utopsy

Vidéo en ligne : http://vimeo.com/32408374



Bibliographie :

http://www.collectifpsychiatrie.fr/?p=536 : "Le trouble déficitaire de l'attention : faits et interprétations politiques" François Gonon (chercheur au CNARS) et Annie Giroux-Gonon (psychologue, psychanalyste)

1.Gonon, F., Guilé, J. M. & Cohen, D. Le trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité: données récentes des neurosciences et de l’expérience nord américaine. Neuropsychiatrie de l’enfance et de l’adolescence sous presse (2010). Cet article peut être demandé à francois.gonon@u-bordeaux2.fr

2. Gonon, F. The dopaminergic hypothesis of attention-deficit/hyperactivity disorder needs re-examining. Trends in Neuroscience 32(1), 2-8 (2009).

Publié dans Séminaire

Commenter cet article