Prochaine rencontre du séminaire utopsy le 29 mars 2010.

Publié le par UTOPSY

  Nous recevrons lundi 29 mars à 20h30 au 27 rue des Bluets (métro Ménilmontant ou Père Lachaise) Yves CLOT, titulaire de la Chaire de psychologie du travail du CNAM, responsable de l'équipe de clinique de l'activité sur le thème "Hygiénisme dans le travail et développement du pouvoir d'agir".

 

  En janvier nous avons reçu Patrick Coupechoux qui est venu nous présenter son livre "La déprime des opprimés", enquête sur la souffrance psychique en France.  En résonance avec cette intervention les travaux et recherches d’Yves Clot s'intéressent notamment aux liens entre les nouvelles organisations du travail, ses effets sur les sujets et les possibilités d'agir. 

  Il existe un nombre croissant de psychologues, psychiatres et psychanalystes auxquels s'adressent des personnes qui sont en situation de souffrance au travail.  Dans son livre "Le travail sans l’homme ?" Yves Clot estime à « 4000 le nombre de psychologues et psychanalystes qui officieraient au service des entreprises ou dans des sociétés de service pour « soutenir » les efforts des salariés face aux épreuves subies et décrites dans le vocabulaire du stress ».  

  En parallèle, dans les milieux professionnels se développe une inflation des procédures, des référentiels de "bonnes pratiques" qui visent à normaliser les pratiques.

  Ne s'agit-il pas d'un retour à un nouvel hygiènisme auquel nous assistons ainsi, où il est d'une part fait appel au discours psychologique pour traiter comme des pathologies des problèmes qui ont leur origine dans l'organisation du travail et où se développe d'autre part un recours à un discours expert qui tente une "restandarisation" des pratiques professionnelles ? 

  Ainsi « une certaine psychologie est investie et s’investit dans le retraitement des déchets subjectifs du travail ».  Yves Clot décrit dans le même ordre d’idées un « monde du travail qui ne serait pas si loin d’un hybride social : une sorte de néofordisme monté sur coussin compassionnel. » 

  Face à ces phénomènes Yves Clot s'est intéressé aux questions de comment créer et développer un pouvoir d'agir : dans ce fil d'idées il développe l'importance de la controverse, de la dispute professionnelle dans le collectif de travail.

 

Alexandra de Séguin, pour Utopsy

 

 

SEMINAIRE du 29 Mars 2010 (vidéo) : Yves Clot

 

Liens:

- Podcast d'une conférence dans le cadre du séminaire du Groupe de recherche en psychologie sociale (GRePS) de l'université lumière lyon 2 : http://podcast.univ-lyon2.fr/groups/travailetpouvoirdagir/weblog/d5091/Travail_et_pouvoir_d%27agir.html

- article de Yves Clot dans Cliniques Méditeranéennes, 2002 : www.cairn.info/load_pdf.php?ID_ARTICLE=CM_066_0005

- Intervention au forum du collectif des 39 le 28 novembre 2009

http://la-formation-clinique.fr/videotheque/appel-des-39-contre-la-nuit-securitaire/appel-du-28-novembre-2009/

 

Ouvrages: 

- "Agir en clinique du travail " Yves Clot, Dominique Lhuilier ERES 02/2010

- " Travail et santé " Yves Clot, Dominique Lhuilier ERES, 02/2010

- "Le travail sans l'homme ?" Yves Clot, La Découverte , 06/2008

- "Travail et pouvoir d'agir " Yves Clot PUF, 04/2008

- "Fonction psychologique du travail" Yves Clot, PUF, 12/2006

 

Prochaines rencontres:

Bernard GOLSE, professeur de pédopsychiatrie interviendra le mardi 8 juin.

Publié dans Séminaire

Commenter cet article